L'univers

des

poèmes

Bienvenue

chez

Joella

entete

M'écrire

Mon Livre d'Or

Mon Top-Site

Mon annuaire

Recommander

Retour Accueil

Articles publié le 31 mars 2006

Restez cool ... La vie est belle ...


La vie est belle,

Mon cœur est en fête,

Parfois une petite arête,

Mais tous mes bonheurs se mêlent.

Oui je suis heureuse.

Un peu charmeuse,

Un peu râleuse,

Mais tellement joyeuse !

Avoir des amis,

Faire des sorties,

Toujours avec le sourire,

C’est ça la vie !

Mais pourquoi ça ?

Qui a inventé ça ?

Ce truc bizarre,

Où personne ne se marre !

La dispute,

Râler sur quelqu’un,

Le traiter comme un chien,

Ne plus lui parler chut …

Mais avouez-vous vos défauts !

Chacun est précieux !

Chacun est unique !

Un être humain c’est comme une goutte d’eau.

Ne soyez pas exigent !

Permettez les erreurs !

Dans le fond,

Personne n’est parfait !

Ni moi,

Ni toi,

Ni la fille là-bas,

Ni le garçon d’à côté !

Alors souriez !

La vie est belle !

Faut être cool …

Pour toutes les personnes qui sont en dispute pour le moment,

une vie c’est un moment super beau qu’on nous a permis de vivre,

alors protéger-la et pardonner ceux qui ont fais des erreurs !

Joëlla.


Articles publié le 29 mars 2006

Pour ma soeur ...Ecoute moi ...

TOI MA SOEUR

Écoute-moi

Dans ces quelques mots

J’ai envie de te dire

Tout l'amour que j'ai pour toi

Même si quelquefois

Nous nous disputons.

Ma sœur c'est mon amie

Qui a ma confiance

Je lui raconte ma vie

Sans la moindre prudence

Ma sœur est ma confidente

Elle sait m'écouter

Elle est toujours présente

Pour m'aider

2006_03_29_En_famille_de_tout_028

Ma sœur c'est la vie

Et quand nous serons vieilles

Je n'aurai qu'une envie

Qu'on soit toujours pareilles.

Je t'apprécie beaucoup

J’ai de la chance

D’avoir une sœur telle que toi

Oui je voulais te le dire

Ce n'est pas toujours facile

D’avouer ses sentiments...

Ta sœur, Jojo.

Articles publié le 28 mars 2006

Dis papa, je t'aime ... Ce poème pour toi mon papa...

Dis papa, je t'aime

Tu sais, papa, il y a quelque chose que je veux te dire.
Quand j'avais deux mois, tu m'embrassais tous les jours.
Tu étais fier de ta fille.
Mais moi, je ne pouvais t'embrasser, j'étais trop petite.

Quand j'ai grandi, tu jouais avec moi souvent,
Tu étais fier de m'apprendre des trucs.
Je me collais sur toi et tu m'embrassais.

Quand j'avais 14 ans, tu t'intéressais à tout ce que je faisais.
Tu m'emmenais à la piscine
ou a l'endroit que je désirais.

Je grandissais aux côtés de ton expérience.
Je te regardais avec admiration.

A 17 ans, je te présentais mon premier amour. Tu étais fier de moi.
Tu me serrais fort les épaules en disant sois prudente,
mais j'étais gênée et n'osais rien dire.

2006_03_29_En_famille_de_tout_022

Quand la petite Andréa est née, alors que j'avais 23 ans,
tu devenais grand-papa et tu rajeunissais.
Tu es retombé en enfance en recommençant
tous tes trucs avec "ma" fifille.
Tu m'as encore embrassée quand la petite est née,
je m'en souviens, c'était à l'hôpital.

Le temps a passé, tu as emmené ma fifille
à la piscine du coin quand elle le demandait.
Le soir, à la maison, en la regardant, tu lui as dit
combien tu étais fier d'elle et tu l'as embrassé.
Je m'en souviens, on était dans le living.

Papa, il y a quelque chose que je veux te dire à mon tour.
J'aurais dû te le dire depuis très, très longtemps.
Tu sais papa, JE T'AIME, je veux te le crier.
Je veux que tous m'entende.

Papa,

si tu n'étais plus là, je ne sais pas ce que je ferais sans toi.

Je t'aime mon papa chéri.

Ta fille Joella.

Hier, je faisais ...

Hier,
je faisais des crises de colère, de douleurs,
je criais ma souffrance à qui passait par là,
à qui voulait bien m'entendre,
ton départ me faisait mal comme un coup de couteau dans mon coeur,
je voulais partir, mourir, ce n'était rien pour moi.
Aujourd'hui,
je me plonge dans un silence pesant,
dans l'espoir que tu reviennes ce matin, ce soir ou peut-être demain,
j'ai le sentiment que ma vie n'est plus utile ici,
mais une force invisible me pousse à continuer la bataille,
l'espoir me revient, je suis sûre de te voir,
ça y est, t'es là, j'entends tes pas, j'ai le coeur qui bat la chamade,
tu cours vers moi tout dans mes bras,
je délire comme ça quand j'ai le mal de toi.
Demain,
je me dirai que ce n'était qu'un rêve,
qu'il s'est terminé, qu'il faut tourner la page,
ma blessure guérit mais la douleur demeure en moi,
heureusement qu'il y a toujours les rêves pour surmonter les chagrins
mais le plus dur c'est qu'ils ne durent jamais,
ma vie continue en ton absence dans la solitude,
c'est vrai, la solitude n'est pas un instant de malheur
mais elle n'est pas non plus un instant de bonheur,
c'est pourquoi je pleure toutes les larmes de mon coeur,
un coeur qui craque de jour en jour, dur et seul.
Je voudrais que tu me retiennes là-bas,
juste m'arrêter là, quitter notre peau de misère
pour retrouver la lumière et renaître ensemble,
guérir toute notre peine, que plus rien ne change,
qu'ici rien ne te retienne,
que le temps d'avant, c'était le temps d'avant.
Si je pouvais prendre ta douleur en moi et te donner la délivrance,
je le ferais sans hésiter un instant,
et je me ferais nouvelle pour que le feu reprenne,
tendrement,

Jojo.

Articles publié le 27 mars 2006

Seule...

Seule sans toi...
Ce jour… je suis triste…
Je suis seule et je m’ennuie…
Plus rien n’existe…
J’ai fermé mon ordi…
Mon amour… tu es si loin…
Si loin de moi…
Du fond de mon néant…
Je ne peux que rêver à tes bras…
J’ai si froid au bout de cet océan…
Qui me sépare de toi…
Dans mon cœur… il pleut des larmes…
Pour toi… mon amour…
En souvenir de nos beaux  jours…
Ce jour… j’ai mal à ton absence…

femme__14_
Je ferme les yeux chéri…
Et je rêve qu’on est ensemble tous les deux…
J’essaie de croire qu’on est encore heureux…
Ton sourire me manque…
En ton silence…
J’ai peur et j’ai froid…
Où que tu sois… mon amour…
Je te rejoins… sur un nuage…
Je peux enfin toucher tes mains…
Pour calmer mon chagrin…
Et voir la couleur de tes yeux…
À l’instant même…
Où tu me dis… Je T’aime…
D’un amour infini…
Bien au-delà de cet ordi...

 

Jojo.


Articles publié le 26 mars 2006

La plus belle chanson ...

La plus belle chanson c'est toi.

C'est quand tes yeux parlent de bonheur en me regardant.
C'est quand ton cœur bat au rythme de mes baisers.
Quand tes lèvres aussi, contre les miennes,
Valsent sur un gazouillis d'amour.

La plus belle chanson mon amour,
C'est quand tu me tends la main dans ma détresse.
C'est quand ton cœur s'ouvre au mien pour faire de moi une femme heureuse.
Je pense qu'il n'existe pas de plus belle mélodie que dans l'avenir.
Dans notre avenir à nous.

La plus belle chanson, tu sais,
Tu me la fredonnes tous les jours.
Tu y ajoutes des mots d'amour.
Des mots que j'aime depuis toujours.

La plus belle chanson, elle ne peut que te ressembler mon amour.
Elle n'est faite que d'élans de joie et de gaieté.
Elle est faite d'une part de toi et de beauté,
Comme un succulent refrain qu'il me faut emprisonner.
L'emprisonner dans mon cœur.
Le chanter quand je suis seule à songer à toi.

La plus belle chanson, c'est ça mon amour.
C'est toi et moi qui dansons sur une douce mélodie.
Sur une pièce d'amour qui durera toujours.

Ta tit'Jojo qui t'aime.

La vie ...


La vie

Un jour j`ai reçu un très beau cadeau
J`ai reçu la
VIE

Y a-t-il quelque chose de plus beau
De plus grand que la
VIE

Rien n'est plus précieux et savoureux
Que la belle VIE

Je dois chaque jour l'apprivoiser
Avancer à grands pas
Dans cette VIE

Apprécie ce petit mot de trois lettres
Et laisse toi immerger par la
VIE

Et trouvant ce cadeau si grandiose
Un jour j'ai offert la
VIE.

Jojo.

NON A LA PEDOPHILIE...Dure réalité...

NON A LA PEDOPHILIE

INCESTE

L’innocence se découvre au malheur

Lorsque l’ombre vient s’étendre

Dénudé et plein d’ardeur

Sous les draps qui tremblent

À quoi bon naître en printemps

Lorsque l’automne lui prend ses bourgeons

Au nom d’un amour dément

Qui glace une enfant qui porte son nom

Elle pleure et repousse le mauvais temps

Mais la fureur gentille lui défend

De se sentir libre de sa chair

Et se permet de la marquer au fer

Il l’aime en mal et se croit pressant

De lui offrir la fleur du mal

En bouquet d’arrose répugnant

Avant de se retirer en animal

Inceste, tu livres aux tourments

Ce que tu chéris en maudissant

Et ce que tu fais naître un jour

Tu le détruis toujours

Le silence n’est pas signe de complaisance

Mais celui de la peur et de l’absence

Trop jeune pour comprendre l’amour

L’enfant en souffrira toujours

Et toi qui souille la candeur

N’ose point la couvrir de fleurs

Tu fanes de tes doigts son cœur

Pour l’empêcher d’aimer ailleurs

Le pire de ton malheur

Est de croire en l’amour

Mieux vaudrait pour toi la froideur

Que d’utiliser ce mot vautour

 

Poésie de Pérignac

 

Articles publié le 25 mars 2006

Tu es...

 

 

 

Tu es l'air que je respire,
le vent qui me caresse,
la pluie qui me mouille,
le soleil qui me chauffe,
l'étoile qui me guide,
la lune qui m'éclaire,
mon univers.

La rose que je sens,
l'herbe que je touche,
les vagues qui m'emportent
vers des horizons lointains,
le sable sous mes pieds
laissant des empruntes
à chacun de tes passages.

Ta bouche qui me désire,
tes yeux qui me sourient,
tes mains qui me touches,
mon coeur qui chavire.

Tu es mes nuits et mes jours,
mes rêves et mes désirs,
ma force et ma douceur,
ma patience et ma volonté.

Dans tes bras je me sens
la plus belle des femmes,
la plus aimante,
la plus douce,
la seule, l'unique.

Dans tes yeux je me perds
et je me découvre.
Dans tes paroles
je me noie à l'infinie.

Prenons ce qui est à prendre,
donnons ce qui est à donner,
gardons ce désir, cet amour
et cette force pour l'éternité,
quoi qu'il puisse arriver.

 

Ta tit'Jojo qui t'aime.


Les nouveautés
du blog

Les nouveautés sont indiqués avec ceci

Déco

Newsletter

Déco

Les images et les tubes de mes créations ne m'appartiennent pas. Elles proviennent de mes recherches sur le net et de partages sur différents groupes/Forums. Si l'une d'elles vous appartient, contactez-moi, je mettrai un lien vers votre site, ou la retirerai si vous le souhaitez.

Déco

Graphiques ©
Créations chez Joella

Les Créations de Joëlla © copyright 2009
Design : L'Univers des astuces chez Joëlla

bouton-coeur